Appel à propositions d’ateliers pour la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels 2023

Informations importantes

La date limite de soumission des candidatures est le vendredi 3 mars 2023 à 12h00 midi, heure normale du Pacifique.

Si vous ne recevez pas de confirmation dans la semaine suivant la soumission de votre candidature, veuillez envoyer un courriel à vwsdv@justice.gc.ca.

Le Comité national d’organisation de la Semaine des victimes 2023 et le Centre de la politique concernant les victimes aimeraient inviter les personnes et les groupes intéressés à soumettre une proposition de présentation à inclure dans les événements virtuels de la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels, qui auront lieu du 15 au 19 mai 2023 :

Demande en ligne

Chaque créneau horaire alloué est de 90 minutes - cela inclut le temps pour une période de questions et réponses, si nécessaire. Dans le but de présenter divers aspects d’un sujet donné, il est possible qu’on demande aux conférenciers qui proposeront des ateliers sur des sujets connexes de donner leur présentation ensemble. Dans de tels cas, on pourrait également leur demander de raccourcir leur proposition d’atelier.

Directives pour les ateliers

Les ateliers ou les présentations doivent refléter le thème de la Semaine des victimes – « Le pouvoir de la collaboration ». Ce thème reconnaît ce qui suit :

  • Au cours des trois dernières décennies, il y a eu de grands progrès dans le domaine du système de justice pénale canadien et des services aux victimes afin d’accroître la collaboration veillant à ce que le système réponde aux divers besoins des victimes d’actes criminels.
  • Dans le domaine du système de justice pénale et des services d’aide aux victimes, il est toujours nécessaire d’accroître la collaboration intersectorielle et de renforcer la coordination, les partenariats et les réponses multidisciplinaires pour mieux soutenir les victimes.
  • Il est toujours possible d’en faire plus pour combler les lacunes dans le continuum des services et pour éliminer les obstacles à l’accroissement de l’accès à des soutiens valables sur lesquels peuvent compter les victimes dans l’ensemble du système de justice pénale.

Pour que le programme soit le plus complet possible, les ateliers proposés doivent viser au moins un des objectifs suivants :

  1. Offrir aux fournisseurs de services d’aide aux victimes ainsi qu’aux professionnels de la justice pénale une formation et de l’information de nature spécialisée, pratique et fondée sur des données probantes.
  2. Transmettre les connaissances et offrir la formation de façon dynamique et inspirante.
  3. Mieux faire connaître les enjeux auxquels font face les victimes et les survivants d’actes criminels ainsi que les services, l’aide et les lois en place au Canada pour venir en aide à ces personnes et à leur famille, en accordant une attention particulière aux nouveaux enjeux touchant les victimes d’actes criminels et aux nouvelles pratiques prometteuses.
  4. Fournir des informations sur l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les services aux victimes et le système de justice pénale.

Les demandeurs doivent être prêts à faire leur présentation à distance en utilisant une plateforme en ligne.

Les demandeurs doivent aussi montrer en quoi leur présentation sera accessible, respectueuse de la culture et sensible aux traumatismes vécus.

Le comité national d’organisation évaluera les propositions en fonction de leur capacité à atteindre les objectifs ci-dessus.

Veuillez noter que nous recherchons des conférenciers sur une base volontaire, et qu’aucun honoraire sera versé aux conférenciers.

Veuillez soumettre votre formulaire de demande en ligne.

Date de modification :